Articles

Retour page 1030 Demain

 

Le plus petit théâtre du monde…

En 2012, nous avons pris la décision de transformer la salle principale du Centre culturel en véritable petite salle de spectacle, avec la construction d’un gradin, d’un plateau et l’essentiel en équipement technique. Les choses ont été faites avec modestie et recherche d’efficacité. Avant cela, la salle était appréhendée comme un espace polyvalent ; on y faisait beaucoup de choses, différentes, mais le plus souvent dans de mauvaises conditions.

On peut légitimement se poser la question : était-ce là une option à prendre ? En effet, la particularité de notre territoire fait qu’il présente l’implantation de pas moins de quatre lieux culturels qui ont vocation à proposer du théâtre et de la musique :

Les Halles
L’Océan Nord
Le Théâtre de la Balsamine
Le Théâtre 140

Il faut aussi ajouter à cette liste les nombreux autres lieux sur la Commune qui présentent des spectacles et des concerts (le Scarabaeus, le Novanoïse, L’Os à Moelle, la Compagnie de la Casquette, Magic Land Théâtre, de Kriekelaar, et sans oublier, tout près sur le territoire de Saint-Josse, le Botanique).

Considérant cette offre abondante, aussi étonnant que cela puisse paraître, cet aménagement de la salle répond pourtant bien à une demande importante, non comblée, sur le territoire de la Commune.

Le public cible de nos propositions théâtrales et de musique est le tout public, local, de proximité. C’est également les publics de l’associatif et les publics scolaires.

expo cadresDe 2011 à 2015, nous avons présenté 52 propositions de spectacles et de concerts. En réalité, 80% de ces moments concernent la forme théâtrale. Nous avons présenté durant ces cinq années des spectacles susceptibles d’intéresser les publics de nos quartiers immédiats ; nous distinguant ainsi des missions spécifiques confiées aux institutions culturelles citées plus haut. Ces propositions ont toutes en commun d’investir autant le champ artistique que celui du socio-culturel.

Nous avons aussi, durant ces années, donné la priorité à des spectacles de théâtre produits par les publics de nos quartiers encadrés par l’associatif. C’est particulièrement ce genre de productions qui ne trouve pas de lieu sur la Commune pour présenter son travail. La plupart des associations schaerbeekoises inscrites dans la démarche de l’éducation permanente, dans la proposition de la maison des jeunes, dans le travail de cohésion sociale, utilise la forme théâtrale dans leur travail de terrain (CEDAS asbl, Gaffi asbl, Rasquinet asbl, Vision asbl, Maison de Quartier d’Helmet, Bouillon de Cultures, et bien sûr le Théâtre Maât,…). Ainsi, l’ensemble de cette activité socio-culturelle termine toujours à la recherche d’un lieu pour montrer ses résultats.

Depuis 2012, nous avons aussi considérablement étoffé notre proposition de spectacles dans le cadre scolaire (quasi inexistante par le passé). En 2015, nous avons présenté par exemple douze séances de spectacles pour des écoles schaerbeekoises (deux d’entre-elles étaient un partenariat avec le Service de la Culture francophone de la Commune).

Enfin, nous avons également mis en place depuis 2015 un partenariat avec le collectif de conteurs « Le Lampadaire à Deux Bosses » pour installer dans le Centre culturel un « Off du Conte » lors du festival « ProPulse » au mois de février.

En 2015, dans la démarche de notre analyse partagée du territoire, nous avons cherché à nous situer plus en amont dans les projets théâtraux produits par nos partenaires de l’associatif.

 festivalconferencecolelctifc pas du jeubelgicummolem

Facebook


cocof logologo